Question: Le frère M.`A.C. d’ Al-Layth du Royaume d’Arabie Saoudite pose cette question: Est-il permis de lire la sourate Al-Fâtiha ou autre chose du noble Coran pour le mort lors de la visite de sa tombe? Et est ce que cela lui est profitable? Donnez-nous une fatwa, qu’Allah vous rétribue en bien. .

Réponse: Il a été confirmé que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) visitait les tombes et invoquait en faveur des morts avec une invocation qu’Il a enseigné à ses compagnons et qu’ils nous ont transmis, comme ceci: » Que la paix soit sur vous, habitants de ces demeures, croyants et musulmans. Nous allons, si Allah veut, certainement vous rejoindre. Je demande à Allah de nous accorder tous le salut ». Et, il n’a pas été affirmé qu’Il (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a lu une sourate du noble 

Question: Le frère M.`A.C. d’ Al-Layth du Royaume d’Arabie Saoudite pose cette question: Est-il permis de lire la sourate Al-Fâtiha ou autre chose du noble Coran pour le mort lors de la visite de sa tombe? Et est ce que cela lui est profitable? Donnez-nous une fatwa, qu’Allah vous rétribue en bien. .

Réponse: Il a été confirmé que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) visitait les tombes et invoquait en faveur des morts avec une invocation qu’Il a enseigné à ses compagnons et qu’ils nous ont transmis, comme ceci: » Que la paix soit sur vous, habitants de ces demeures, croyants et musulmans. Nous allons, si Allah veut, certainement vous rejoindre. Je demande à Allah de nous accorder tous le salut ». Et, il n’a pas été affirmé qu’Il (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a lu une sourate du noble Coran ou des versets pour le mort alors qu’il visitait souvent les tombes. Si cet acte était légiféré, alors le Prophète l’aurait fait et l’aurait mentionné à ses compagnons désirant la récompense et par miséricorde pour la communauté ainsi que l’accomplissement du devoir de transmission, comme Allah (Exalté soit-Il) nous l’a décrit en disant: « Certes, un Messager pris parmi vous, est venu à vous, auquel pèsent lourd les difficultés que vous subissez, qui est plein de sollicitude pour vous, qui est compatissant et miséricordieux envers les croyants. »Le repentir(Al-Tawba) 9: Verset 128.

Donc, puisqu’Il ne l’a pas fait malgré les causes qui étaient présentes, cela prouve que ce n’est pas légiféré. Et les compagnons (Qu’Allah soit satisfait d’eux) savaient cela, donc ils ont suivi ses pas et se sont contentés de la leçon à tirer et des invocations pour les morts lors de ces visites. Et il n’a pas été confirmé qu’ils lisaient le Coran pour les morts. Cette lecture était à leurs yeux une innovation dans la religion (Bid`a). Et le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit: « Celui qui innovera dans notre religion des choses qui n’en font pas partie, qu’on le lui rejette ». Et Allah est le garant du succès.

Fatwa de cheikh Ben Baz tirée de son recueil de fatwa:  Tome 13, page 341

© 2017 Salat Janaza

Suivez-nous: