Question: Le père de ma tante paternelle est mort et elle a visité sa tombe une seule fois. Elle voudrait s’y rendre une nouvelle fois mais elle a entendu un hadith qui interdit la visite des tombes par les femmes. Ce hadith est-il authentique (sahîh)? et si oui, doit-elle accomplir une expiation?

Réponse: L’avis correct est que la visite des tombes par les femmes est interdite et ce selon le hadith rappelé, dans un hadith authentique, on a rapporté que le Prophète (Salla Allah`Alaihi Wa Sallam) maudissait les femmes qui visitaient fréquemment les tombes. Les femmes doivent donc délaisser la visite des tombes. Il n’y a pas de péchés pour celle d’entre elles qui les a visitées en l’ignorant, elle ne doit toutefois pas le refaire. Si elle les visite une nouvelle fois, elle doit s’en repentir et implorer le pardon d’Allah.

Question: Le père de ma tante paternelle est mort et elle a visité sa tombe une seule fois. Elle voudrait s’y rendre une nouvelle fois mais elle a entendu un hadith qui interdit la visite des tombes par les femmes. Ce hadith est-il authentique (sahîh)? et si oui, doit-elle accomplir une expiation?

Réponse: L’avis correct est que la visite des tombes par les femmes est interdite et ce selon le hadith rappelé, dans un hadith authentique, on a rapporté que le Prophète (Salla Allah`Alaihi Wa Sallam) maudissait les femmes qui visitaient fréquemment les tombes. Les femmes doivent donc délaisser la visite des tombes. Il n’y a pas de péchés pour celle d’entre elles qui les a visitées en l’ignorant, elle ne doit toutefois pas le refaire. Si elle les visite une nouvelle fois, elle doit s’en repentir et implorer le pardon d’Allah. La repentance efface ce qui la précède. La visite est permise exclusivement aux hommes. Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit: « Visitez les tombes, car elles vous rappellent de l’au-delà ». La visite des tombes était au départ, interdite aux hommes et aux femmes; car les musulmans étaient encore récemment liées à l’adoration des morts et attachés à ces derniers. Cette interdiction avait pour but d’éviter tout mal et tout polythéisme. Lorsqu’ils connurent l’Islam et s’y attachèrent, Allah leur prescrit la visite des tombes car elle leur permet d’en tirer des leçons, de se rappeler de l’au-delà et de la mort, de faire des invocations pour les morts et d’implorer la miséricorde en leur faveur. Selon l’avis prépondérant des savants, Allah, l’a ensuite interdit aux femmes vu qu’elles peuvent causer de la fitna pour les hommes et pour elles-mêmes, qu’elles manquent de patience et qu’elles ont tendance à s’affliger.

Cette interdiction est donc une miséricorde et une grâce de la part d’Allah aux hommes et aux femmes; car lorsque tous se réunissent auprès des tombes ceci peut les éprouver, cette interdiction fait donc partie de la miséricorde d’Allah.Il est toutefois permis aux femmes de prier pour le mort. L’interdiction ne porte que sur la visite des tombes, et ce d’après l’avis le plus authentique des savants conformément aux hadiths prouvant cela. La femme qui a visité les tombes ne doit pas accomplir d’expiation mais seulement se repentir.

Fatwa de cheikh Ben Baz tirée de son recueil de fatwa:  Tome 13, page 324-325

© 2017 Salat Janaza

Suivez-nous: