Question: Certains jeunes pieux accompagnent des gens distraits pour visiter les tombes afin de les exhorter à craindre Allah. Que pensez-vous de ces actes?

Reponse: Il n’y a pas d’interdit et cela est bien. Qu’Allah les rétribue en bien, et cela fait partie de l’entraide dans l’obéissance et la crainte. Fatwa de cheikh Ben Baz tirée de son recueil de fatwa:  Tome 13, page 348

Question: Quel est le devoir de celui qui a entendu un mort se plaindre dans sa tombe de ses obligations, doit on prévenir ses héritiers?

Réponse: Au nom d’Allah et louange à Allah. Si ceci lui a été confirmé, alors ses héritiers doivent être prévenus. S’il l’a vu en rêve et est sûr de ça, il doit prévenir sa famille. Et ceci est une leçon à tirer qu’Allah montre à certains serviteurs sur terre afin qu’ils en tirent une leçon. Donc, si ceci arrive sa famille doit vérifier si il a des obligations confirmées afin de les respecter, et afin de donner des aumônes et d’invoquer pour lui.Et Ibn Radjab a raconté dans son livre « les tourments de la tombe », une chose semblable concernant les souffrances de cette manière. Ainsi, il a relaté celui dont la tombe a été ouve…

Question: La femme prie-t-elle sur le mort ?

Réponse: La prière funèbre est prescrite à tout le monde, aux hommes comme aux femmes. Que la femme effectue la prière funèbre à la maison ou à la mosquée, il n’y a aucun mal à cela. `A`îcha (Qu’Allah soit satisfait d’elle) et les femmes prièrent sur Sa`ad ibn Abî Waqqâs (Qu’Allah soit satisfait de lui) à la mort de ce dernier dans la mosquée du Messager d’Allah, (Salla Allahou `Alaihi Wa Sallam). Ce qui veut dire que la prière funèbre est prescrite à tout le monde. Ce qui est interdit aux femmes, c’est la visite des tombes et le fait de suivre le cortège funèbre et non la prière sur le mort, chez elles ou à la mosquée. Il n’y a aucun mal à cela. Les femmes effectuèrent la prière funèbre derrière le Prophète (Sall…

Question: Le frère S.Gh. depuis Riyad pose cette question : Un homme qui prie à la fois sur cinq défunts en une séance de prière a-t-il droit à un carat pour chaque défunt ou alors, le carat est relatif au nombre de prières ? Qu’Allah vous rétribue.

Réponse: Nous lui souhaitons de recevoir autant de carat que le nombre de défunts, suivant cette parole du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam): « Quiconque participe à une prière mortuaire acquerra un carat (de récompense), et s’il assiste aussi à son enterrement, il acquerra deux carat », et ses variantes parmi des hadiths qui indiquent que le nombre de carat dépend du nombre de défunts. Et comme celui qui prie sur un défunt a droit à un carat et celui qui assiste à son enterrement en a aussi droit à un, (par conséq…

Question: Est-ce le tuteur du défunt ou l’imam de la mosquée qui dirige la prière funèbre ?

Réponse: A la mosquée la prière mortuaire est dirigée par l’imam régulier

Question: Et si le défunt a designé une personne précise qui priera sur lui, cette personne a-t-il priorité sur l’imam régulier de la mosquée ?

Réponse: L’imam de la mosquée a priorité de diriger la prière funèbre sur la personne designé (par le défunt) selon cette parole du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam): « L’homme ne doit pas diriger la prière d’un autre quand il est dans ses propriétés » . Et c’est l’imam qui a autorité dans sa mosquée. Fatwa de cheikh Ben Baz tirée de son recueil de fatwa:  Tome 13, page 137

Question: Quel est l’avis religieux sur le voyage qu’on effectue dans le but de prier sur le mort ?

Réponse: Cela ne cause aucun problème. Prière et salut sur notre Prophète, Mohammad ainsi que sur sa famille et tous ses compagnons. Fatwa de cheikh Ben Baz tirée de son recueil de fatwa:  Tome 13, page 138

Question: Y a-t-il dans la participation massive des fidèles à la prière funèbre une importance ?

Réponse: Il est rapporté dans le hadith d’ Ibn `Abbâs que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit : « Lorsqu’un musulman meurt et que quarante hommes n’associant rien à Allah, prient pour lui (intercédant en sa faveur), Allah accepte leur intercession. » rapporté par Mouslim. C’est pour cette raison que les érudits recommandent de s’enquérir d’une mosquée où la prière en commun s’effectue massivement pour la prière funèbre. Plus l’effectif grossit plus la probabilité du bien, et la pluralité des invocations suivent.

Fatwa de cheikh Ben Baz tirée de son recueil de fatwa:  Tome 13, page 138

Question: Quel est l’avis religieux sur la recommandation de multiplier les rangs même si le premier est incomplet ?

Réponse: En principe, les rangs de la prière funèbre doivent se former comme ceux de la prière obligatoire, en complétant les premiers avant les suivants. Quant à la pratique de Mâlik ibn Houbayra (Qu’Allah soit satisfait de lui) la chaîne de transmission du hadith qui le régit est faible, et est en contradiction avec les hadiths authentiques qui indiquent l’indispensabilité de remplir les rangs progressivement pendant la prière.  Fatwa de cheikh Ben Baz tirée de son recueil de fatwa:  Tome 13, page 139

Question: Où se place l’imam pendant la prière funèbre ?

Réponse: Selon la Sunna, l’imam doit se placer au niveau de la tête du défunt homme et du flanc de la femme. Et s’il y a plusieurs morts, l’homme est placé en avant, ensuite l’enfant masculin, suivit de la femme, enfin de l’enfant féminin. On effectue une séance de prière sur eux tous, l’objectif étant de précipiter les rites …

 

Question: Quel est l’avis religieux sur la récitation de la Fâtiha dans la prière funèbre ?

Réponse: C’est une obligation comme a dit le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam): « Priez comme vous m’aviez vu prier ». Il dit aussi (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) : « Pas de prière valable pour celui qui ne récite pas la sourate Al-Fâtiha (le Prologue du Livre) ».Rapporté par Boukhârî et Mouslim.Fatwa de cheikh Ben Baz tirée de son recueil de fatwa:  Tome 13, page 143

© 2017 Salat Janaza

Suivez-nous: