FATWAS

Le fait de pleurer sur le mort

Question: Au Soudan, il existe beaucoup d’actes répréhensibles et d’innovations. Par exemple, dans les funérailles, on trouve des femmes pleureuses autour du mort. Quel est le regard de la religion sur cet acte ?

Réponse: Selon mes connaissances, le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a maudit la pleureuse (an-Nâ’iha). C’est une femme qui pleure le mort à la manière du roucoulement du pigeon et le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, l’a maudite car cela augmente la gravité du malheur et le regret, ce qui peut inciter les femmes,

Continuer »

Faire appel au service d’un lecteur du Coran pour le mort

Question: Quel est le regard de la religion sur le fait de payer une personne pour lire du Coran sur l’âme d’un mort ?

Réponse: Ceci est une innovation et ni le lecteur, ni le mort n’auront une récompense, car le lecteur l’a fait pour l’argent et tout acte fait pour la vie d’ici-bas ne rapproche pas son auteur d’Allah et ne sera pas récompensé par Lui. Par conséquent, cet acte est une œuvre vaine et un gaspillage de l’argent des héritiers. Il faut prendre garde à cela, car c’est une innovation et un acte répréhensible. Fatwa de cheikh Otheimine. Al-Majmû uth-Thamîn, tome 1

Continuer »

Les condoléances

Question : Durant les condoléances, les gens se rassemblent à l’extérieur de la maison du défunt, où sont accrochées des guirlandes. La famille du défunt s’aligne et ceux qui veulent présenter leurs condoléances passent un par un, en posant la main sur la poitrine d’un des membres en disant : « Qu’Allah augmente ta récompense. » Ce rassemblement et ces actes sont-ils conformes à la Sunna ? Si non, quelle est la pratique authentique pour les condoléances ? Eclaircissez-nous, qu’Allah vous récompense.

Réponse : Cette façon de faire n’est pas conforme à la Sunna et est dépourvue, à notre connaissance, de fondement dans la Loi islamique. Plutôt, les condoléances dans la Sunna n’ont pas de protocole précis, et ne comporte pas de rassemblement comme cité …

Continuer »

Se frapper le visage lors d’un malheur

Question: Quel est le regard de la religion sur les femmes qui se frappent les joues lors d’événements malheureux comme un décès ?

Réponse: Se frapper les joues, déchirer ses vêtements et pleurer excessivement (an-Niyâha) lors d’un décès est interdit, conformément au hadith du Prophète, prière et salut d’Allah sur lui : « Ne fait pas partie (de nous) celui ou celle qui se frappe les joues, déchire ses vêtements et s’appelle par les noms de la Jâhiliyya. » [Bukhari, Muslim] Ceci est

Continuer »

Les droits et restrictions du laveurs de morts

Question : Est-il permit aux laveurs des morts de divulguer les bons ou mauvais signes qu’ils décèlent sur les cadavres ?Réponse : Il n’y a aucun mal à divulguer les bons signes. Quant aux mauvais, il faut s’abstenir de les évoquer puisqu’on tomberai dans la médisance. Mais, il n’y a aucun mal à dire que certains morts par exemple deviennent noirs ou autre… Cependant, l’interdit est de dire : « J’ai lavé un tel et décelé sur lui tel ou tel mauvais signe » car cela pourrait attrister sa famille et leur porter préjudice.Le recueil des fatwas du cheikh Abd Al-Aziz Ben Baz Tome 13 page 123

Continuer »

Mettre des versets du Coran ou autre sur la tombe d’un défunt

Question: Est-il permis de mettre un morceau de fer ou une pancarte sur la tombe d’un défunt sur laquelle on écrit des versets du Coran en plus du nom du défunt, la date de son décès etc.… ?

Réponse: Il est interdit d’écrire sur la tombe du défunt des versets du Coran ou quoique ce soit, que cela se fasse sur du fer, du bois ou autre selon le hadith de Jaber où il nous informe que le prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) : « A interdit de maçonner la tombe, de s’asseoir et de construire dessus » hadith rapporté par Muslim. Et dans le hadith rapporté par El-Tirmidhi et El-Nassai avec une chaîne de transmission authentique. « Et que l’on écrive dessus (sur les tombes) »

Fatwa du cheikh Ben Baz tirée de son recueil de fatwasTome 4 page 337

Continuer »

Le droit du mort

Question: Certains disent qu’il faut se rappeler du mort avant de se rappeler du vivant, comme par exemple un enfant qui devrait se rappeler sans cesse son père mort, partout, toujours être en deuil, pleurer et être touché en pensant à lui. D’autres disent que cela atteint le mort dans sa tombe et le fait souffrir, et que, par conséquent, il ne faut pas penser au mort en versant des pleurs, avec tristesse, mais il faut se contenter des invocations et d’implorer le pardon et la miséricorde. Quelle est la véracité de ces propos, qu’Allah vous récompense, et quel est le droit du mort sur le vivant, qu’Allah vous récompense ?

Réponse: Dans le Sahîh Al-Bukhârî, le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit que le mort subit un châtiment à cause d…

Continuer »

L’écriture d’un testament et son style

Question: Est-ce que l’écriture d’un testament est obligatoire ? Des témoins sont-ils nécessaires ? Je ne connais pas le style dans lequel on l’écrit, et je souhaite de votre part une orientation.

Réponse: Le testament doit être écrit de la façon suivante : « Je suis untel fils d’untel, ou fille d’untel, j’informe que j’atteste qu’il n’y a point de divinité en dehors d’Allah, Seul, sans associé, et que Muhammad est Son serviteur et Messager, qu’Eissâ (Jésus) est le serviteur d’Allah et Son Messager et Sa parole transmise à Maryam (Marie), que le Paradis existe, que l’Enfer existe, que l’Heure arrivera sans nul doute, et qu’Allah ressuscitera les morts. Je recommande à ma famille et à mes proches de craindre Allah, d’avoir un bon …

Continuer »

L’avis concernant la fait de réciter « al-Fâtihah » dans la prière mortuaire ?

Question: Quel est l’avis concernant le fait de réciter « al-Fâtihah » pendant la prière mortuaire ?

Réponse: C’est obligatoire comme le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) l’a dit : « Priez comme vous m’avez vu prier ». [Al Bukhari]. Et il (sallallahu ’alayhi wa sallam) dit : « Il n’y a aucune prière pour celui qui ne récite pas l’ouverture du Livre. » Reconnus unanimement authentique.Madjmu’ Fatâwa de SHeikh Ibn BâZ, 13/143

Continuer »

La prière mortuaire pour les hommes et pour les femmes

Question : L’obligation de la prière pour les morts s’impose t-elle aux hommes particulièrement ou concerne t-elle tous les musulmans, [c’est-à-dire] les hommes et les femmes à la fois ?

Réponse : La prière pour le mort est une obligation communautaire, et si une partie parmi elle l’accomplit, les autres en sont dispensés. Si l’ensemble la délaisse sciemment, ils commettent un péché. Elle ne concerne pas les hommes particulièrement ; plutôt la prière du mort est légiférée pour les femmes et les hommes, mais le fondement [sur la question] est que les hommes en sont les principaux concernés. Aussi, les femmes ne doivent pas participer au convoi funèbre compte tenu de ce qui a été authentifié du dire de Umm ‘Atiyah : « Il nous était interdit de suivre les …

Continuer »
Fermer le menu