FATWAS

L’imam de la mosquée a la priorité de diriger la prière funèbre sur le tuteur du défunt

Question: Est-ce le tuteur du défunt ou l’imam de la mosquée qui dirige la prière funèbre ?

Réponse: A la mosquée la prière mortuaire est dirigée par l’imam régulier

Question: Et si le défunt a designé une personne précise qui priera sur lui, cette personne a-t-il priorité sur l’imam régulier de la mosquée ?

Réponse: L’imam de la mosquée a priorité de diriger la prière funèbre sur la personne designé (par le défunt) selon cette parole du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam): « L’homme ne doit pas diriger la prière d’un autre quand il est dans ses propriétés » . Et c’est l’imam qui a autorité dans sa mosquée. Fatwa de cheikh Ben Baz tirée de son recueil de fatwa:  Tome 13, page 137

Continuer »

L’importance de la participation d’un grand nombre de fidèles à la prière funèbre

Question: Y a-t-il dans la participation massive des fidèles à la prière funèbre une importance ?

Réponse: Il est rapporté dans le hadith d’ Ibn `Abbâs que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit : « Lorsqu’un musulman meurt et que quarante hommes n’associant rien à Allah, prient pour lui (intercédant en sa faveur), Allah accepte leur intercession. » rapporté par Mouslim. C’est pour cette raison que les érudits recommandent de s’enquérir d’une mosquée où la prière en commun s’effectue massivement pour la prière funèbre. Plus l’effectif grossit plus la probabilité du bien, et la pluralité des invocations suivent.

Fatwa de cheikh Ben Baz tirée de son recueil de fatwa:  Tome 13, page 138

Continuer »

Avis religieux sur la multiplication des rangs même s’ils sont incomplets

Question: Quel est l’avis religieux sur la recommandation de multiplier les rangs même si le premier est incomplet ?

Réponse: En principe, les rangs de la prière funèbre doivent se former comme ceux de la prière obligatoire, en complétant les premiers avant les suivants. Quant à la pratique de Mâlik ibn Houbayra (Qu’Allah soit satisfait de lui) la chaîne de transmission du hadith qui le régit est faible, et est en contradiction avec les hadiths authentiques qui indiquent l’indispensabilité de remplir les rangs progressivement pendant la prière.  Fatwa de cheikh Ben Baz tirée de son recueil de fatwa:  Tome 13, page 139

Continuer »

La position de l’imam pendant la prière funèbre

Question: Où se place l’imam pendant la prière funèbre ?

Réponse: Selon la Sunna, l’imam doit se placer au niveau de la tête du défunt homme et du flanc de la femme. Et s’il y a plusieurs morts, l’homme est placé en avant, ensuite l’enfant masculin, suivit de la femme, enfin de l’enfant féminin. On effectue une séance de prière sur eux tous, l’objectif étant de précipiter les rites …

 

Continuer »

Avis religieux sur la récitation de la sourate « Al-Fâtiha » dans la prière sur le mort

Question: Quel est l’avis religieux sur la récitation de la Fâtiha dans la prière funèbre ?

Réponse: C’est une obligation comme a dit le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam): « Priez comme vous m’aviez vu prier ». Il dit aussi (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) : « Pas de prière valable pour celui qui ne récite pas la sourate Al-Fâtiha (le Prologue du Livre) ».Rapporté par Boukhârî et Mouslim.Fatwa de cheikh Ben Baz tirée de son recueil de fatwa:  Tome 13, page 143

Continuer »

Avis religieux sur le fait de lire parfois la sourate « Al-Fâtiha » à haute voix

Question: Quel est l’avis religieux sur la récitation de la sourate « Al Fâtiha » à haute voix pendant la prière funèbre dans le but de montrer que cela est un acte Sounna ?

Réponse: Il n’y a pas de mal à la réciter parfois à haute voix et même en y ajoutant une courte Sourate, cela est sans problème ; c’est même préférable car il est ainsi rapporté du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) selon Ibn ‘Abbâs (Qu’Allah soit satisfait des deux), et si on se contente de réciter la sourate « Al Fatiha » c’est suffisant.

Fatwa de cheikh Ben Baz tirée de son recueil de fatwa:  Tome 13, page 144

Continuer »

Avis religieux sur la récitation d’une sourate après la sourate « Al Fâtiha » dans la prière funèbre

Question: Quel est l’avis religieux sur la récitation d’une sourate après la sourate « Al Fâtiha » dans la prière funèbre

Réponse: La récitation d’une sourate après celle de « Al Fâtiha » est préférable conformément à ce qui a été confirmé du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) dans un Hadih rapporté par Ibn ‘Abbâs (Qu’Allah soit satisfait des deux).

Fatwa de cheikh Ben Baz tirée de son recueil de fatwa:  Tome 13, page 144

Continuer »

Avis religieux sur la prière sur le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) dans la prière funèbre.

Question: Quel est l’avis religieux sur la prière sur le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) dans la prière funèbre ?

Réponse: La prière sur le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) est indispensable d’après les savants et il n’est pas permis au fidèle de la laisser après le deuxième takbîr de la prière funèbre.

Fatwa de cheikh Ben Baz tirée de son recueil de fatwa:  Tome 13, page 144

Continuer »

La manière de faire l’invocation pour le mort dans la prière mortuaire

Question: Le frère `A.M.H. (signé de ses initiales) depuis Riyad pose cette question : Après la prière dans une mosquée, on a apporté des morts pour la prière mortuaire : un homme, une femme, un garçon et une fille. Quelle est l’invocation à réciter dans ce cas précis. Parfois l’imam se contente de dire: priez sur vos morts, sans qu’on ne sache s’il s’agisse des mâles ou des femelles, y a-t-il des enfants ou non. Quelle est donc la formule optimale pour le cas échéant, ô Son Eminence, le cheikh ?

Réponse: Dans ce cas, il doit prier pour tous les morts mâles ou femelles ou les deux à la fois, en disant : Seigneur! Pardonne-leur et soit miséricordieux envers eux… Et s’ils sont deux, il dit : Seigneur! Pardonne à eux deux et soit miséricordieux envers eux…Si c’est un enfant on dit : Seigneur! Fait de lui une provision pour ses parents et un intercesseur agrée en leur faveur. Grâce à lui, magnifie leur récompense, et fait peser leurs balances. Classe-le parmi les premiers croyants et met-le sous caution d’Ibrahim, qu’Allah lui accorde le salut. Protège-le par Ta miséricorde contre le supplice de l’Enfer.Si celui qui prie derrière l’imam ignore le nombre des morts, qu’il prie pour eux en disant : Seigneur! Accorde-leur Ton pardon et Ta miséricorde… Allah est le Garant de la réussite.

Fatwa de cheikh Ben Baz tirée de son recueil de fatwa:  Tome 13, page 145-146

Continuer »

L’invocation à réciter dans la prière sur un mort inconnu

Question: Si celui qui accompagne l’imam dans la prière funèbre ignore si le défunt est un homme ou une femme comment devra-t-il procéder à l’invocation ?

Réponse: Cela dépend de l’accord qu’il fera. Il peut dire : Allahomma ighfir lahou (avec un pronom masculin) désignant ainsi (le défunt) ou : Allahomma ighfir lahâ (avec un pronom féminin) pour désigner la procession funèbre (Al-Djanâza). Il n’y à aucun grief à désigner l’un ou l’autre.

Fatwa de cheikh Ben Baz tirée de son recueil de fatwa:  Tome 13, page 146

Continuer »

L’invocation dite dans la prière sur l’enfant mort

Question: Quelle invocation récite-t-on en priant sur un nouveau-né ?

Réponse: On récite dans la prière funèbre d’un enfant ce qu’on récite dans celle d’un adulte, à savoir: Seigneur! Fait de lui une provision pour ses parents et une intercession agrée en leur faveur. Grâce à lui, magnifie leur récompense, et fait peser leurs balances. Classe-le parmi les premiers croyants et mets-le sous caution d’Ibrâhîm, qu’Allah lui accorde le salut. Protège-le par Ta miséricorde contre le supplice de l’Enfer. Il est rapporté du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) qu’il a dit : « On fait la prière (des funérailles) pour l’enfant mort, et on invoque Allah en faveur de ses parents » .

Fatwa de cheikh Ben Baz tirée de son recueil de fatwa:  Tome 13, page 147

 

Continuer »
Fermer le menu