FATWAS

Avis religieux sur l’utilisation du Sidr (jujubier) dans le lavage du mort

Question: Est-ce que le Hadith de Ibn `Abbâs indique l’obligation d’utiliser le Sidr pour le lavage du mort?

Réponse: Ceci est légiféré, et le commandement mentionné indique qu’il est préférable selon l’avis des Oulémas car il est plus purifiant. Mais si le Sidr est indisponible, il est permis de le remplacer par du savon, de la salicorne ou autre, ayant le même effet.

Question: Est-ce une Sunna de mettre de la mousse de Sidr sur la tête des morts ?

Réponse: Cela a été mentionné par certains juristes qui ont dit que cela purifie mieux. Toutefois, il n’est pas obligatoire. Mais, il est prescrit de laver les morts avec de l’eau et du Sidr. Fatwa de cheikh Ben Baz tirée de son recueil de fatwa:  Tome 13, page 113

Continuer »

Avis religieux sur l’épilation des aisselles, le coupage des ongles, et le rasage des poils du pubis du défunt

Question: Est-il permis de tailler la moustache et les ongles ou épiler les aisselles et raser les poils du pubis du défunt?

Réponse: Il est recommandable (moustahab) de tailler la moustache et couper les ongles du défunt, mais je ne sais pas s’il existe une preuve qui légifère le fait de raser les poils du pubis et d’épiler les aisselles du défunt. Par conséquent, 

Continuer »

Avis religieux sur le fait d’arracher les dents en or de la bouche du défunt

Question: Si une personne meurt ayant des dents en or doit-on les arracher, afin de rembourser ses dettes même si cela est difficile à faire? Ou bien doit-on les laisser si le défunt n’a pas de dettes?

Réponse: Quand une personne ayant des dents en or ou en argent meurt, il n’y a pas de mal à les laisser si les dents sont difficiles à arracher, que celle-ci soit endettée ou non. Il est possible pour les héritiers de l’exhumer et de récupérer les dents plus tard, pour l’héritage ou bien pour rembourser les dettes. D’autre part, si l’arrachage est facile, ils doivent l’enlever car ces dents sont en or et ont une valeur. Il ne faut pas les abandonner alors qu’il y a possibilité de les récupérer. Fatwa de cheikh Ben Baz tirée de son recueil de fatwa:  Tome 13, page 115

Continuer »

Parfumer le défunt et son linceul

Question: Quel est l’avis religieux sur le fait de parfumer le défunt ainsi que son linceul?

Réponse: Parfumer le défunt ainsi que son linceul est une Sunna sauf s’il est en état de sacralisation (pendant le Hadj et la `Omra).

Fatwa de cheikh Ben Baz tirée de son recueil de fatwa:  Tome 13, page 115

Continuer »

Avis religieux sur le brossage des dents du défunt avec le siwâk (bâton d’arak).

Question: Quel est l’avis religieux sur le brossage des dents du défunt avec le siwâk?

Réponse: Je ne connais aucun fondement religieux pour un tel acte. Par contre, on doit d’abord lui faire les ablutions, puis le laver. Et si on lui brosse les dents lors du rinçage de sa bouche comme lorsqu’il était en vie, alors il n’y a pas de mal à cela.

Fatwa de cheikh Ben Baz tirée de son recueil de fatwa:  Tome 13, page 115

Continuer »

Avis religieux sur le lavage du défunt plus de sept fois

Question: Si après avoir lavé le défunt sept fois on ne parvient toujours pas à le purifier, peut-on continuer le lavage?

Réponse: Il n’y a pas de mal si cela est nécessaire.Fatwa de cheikh Ben Baz tirée de son recueil de fatwa:  Tome 13, page 116

Continuer »

Inciter les femmes à prendre part au lavage des morts

Question: Il y a un grand nombre de lieux consacrés au lavage des morts à Riyad pour les hommes et les femmes. Comme il y a peu de femmes qui effectuent ce travail, surtout parmi celles qui sont bien formées et espèrent la récompense divine, et cette question est très importante, nous aimerions que votre Eminence clarifie cela et incite les femmes musulmanes à y participer en envoyant leurs noms et numéros de téléphone à Votre Eminence ou à l’Imam de la mosquée où il y a un endroit pour laver les morts ou autre.

Réponse: Nous acceptons la suggestion du frère. Il ne fait aucun doute qu’il est important pour les femmes d’entreprendre ce travail comme les hommes, parce qu’une femme décédée se fait laver par une femme, tout comme un homme décédé se fait lavé par un hom…

Continuer »

Incitation des femmes à participer au lavage mortuaire des femmes décédées

Question: Une femme qui lavait volontairement des défunts a décidé de ne plus faire ce métier malgré la nécessité. Elle prétend qu’elle est devenue indifférente et cruelle envers les morts. Approuvez-vous cette opinion?

Réponse: Ce qui est légiféré c’est qu’elle accomplit ce travail en recherchant la récompense d’Allah, et qu’elle patiente dans le lavage des morts tant qu’il y a un besoin à le faire et qu’elle a de l’expérience et la maîtrise dans ce métier, car le Prophète (Salla Allah ‘Alaihi Wa Sallam) a dit: « Allah viendra en aide à quiconque vient en aide à son coreligionnaire » , 

Continuer »

Avis religieux sur l’organisation de cours afin d’apprendre comment laver les morts

Question: Quel est l’avis religieux sur la tenue de stages de formation pour enseigner le lavage des morts?

Réponse: Enseigner comment laver les morts est un acte légiféré dans l’islam. Il n’y a pas de mal à cela, car certaines personnes ne savent pas comment laver correctement les morts. D’ailleurs, c’est un besoin urgent pour les gens de savoir comment laver les morts. Fatwa de cheikh Ben Baz tirée de son recueil de fatwa:  Tome 13, page 118

Continuer »

Avis religieux sur le fait de photographier le lavage du défunt, pour en faire un rappel ou pour l’apprentissage

Question:  Quel est l’avis religieux sur la prise de photographies du lavage de la personne décédée sur une cassette vidéo, pour ensuite, la vendre sous prétexte de rappeler aux gens la mort?

Réponse: Si l’intention est de prendre les photos du défunt lors du lavage, cela n’est pas permis, car le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a interdit de faire la reproduction photographique de tous les êtres ayant des âmes et il a maudit ceux qui font la reproduction photographique des êtres vivants et dit: Les gens qui subiront le Châtiment 

Continuer »
Fermer le menu