FATWAS

Lavage (Ghousl) du pèlerin mort en état de sacralisation

Question: Quelle est la manière prescrite de procéder au lavage d’un pèlerin mort en état de sacralisation?

Réponse: Quand un pèlerin en état de sacralisation meurt, il doit être lavé sans être parfumé, sans couvrir son visage ni sa tête. Il doit être enveloppé dans son Ihrâm (vêtements portés pendant l’état rituel pour le Hadj et la ‘Omra). Il ne doit pas être vêtu d’un « qamîs » (vêtement qui couvre le corps des épaules jusqu’aux jambes) ou d’une `amâma (turban) ou autre chose, car il sera ressuscité le Jour de la Résurrection récitant At-Talbiya (expression de piété répétée à certains moment lors du Hadj et de la `Omra) comme cela est indiqué par le Hadith d’après le Messager d’Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam). Cependant, le reste des rites du Had…

Continuer »

Avis religieux sur le lavage d’un blessé mort après la bataille.

Question: Si une personne décède en raison d’une blessure qu’elle a subie dans un combat, doit-on la laver, l’envelopper, et faire la prière funèbre sur lui?

Réponse: Oui, on doit la laver, l’envelopper et prier sur elle. Elle a le mérite de recevoir la même récompense que le martyr, si son intention était sincère. Fatwa de cheikh Ben Baz tirée de son recueil de fatwa:  Tome 13, page 121

Continuer »

On lave l’opprimé et on prie sur lui

Question: Est-ce qu’on lave une personne morte victime d’une injustice?

Réponse: Oui, elle doit être lavée et on prie sur elle la prière funéraire. Parce que `Omar Al-Fârouq (qu’Allah soit satisfait de lui) a été tué injustement, ainsi que `Othmân (qu’Allah soit satisfait de lui), et avec cela les Sahâba (Compagnons du Prophète) les ont lavés et ont fait la prière funèbre sur eux. De même, `Alî (qu’Allah soit satisfait de lui) a été tué injustement, et pourtant, il a été lavé et on a fait de prière funèbre sur lui. Fatwa de cheikh Ben Baz tirée de son recueil de fatwa:  Tome 13, page 122

Continuer »

Avis religieux sur le lavage et la prière d’une personne morte par suicide

Question: Faut-il laver et prier sur une personne qui a causée sa propre mort?

Réponse: Si une personne cause sa propre mort, on doit la laver, faire la prière funèbre sur elle et l’enterrer dans le cimetière des musulmans, parce qu’elle a commis un péché et elle n’est pas mécréante. Se suicider est un péché qui ne mène pas à la mécréance. Si une personne se suicide – Qu’Allah nous en préserve – on doit la laver, l’envelopper et effectuer sur elle la prière funéraire. Cependant, le grand imam ainsi que les personnes importantes ne doivent pas assister à sa prière funèbre, en guise de désapprobation et pour montrer l’erreur de cet acte. Et si le grand imam, le sultan, les juges ou le président du pays délaisse cela par désapprobation et pour annoncer que cet acte …

Continuer »

Comment laver une personne morte d’un accident alors que son corps est déformé

Question: Le frère `A.`A. S de Riyad demande: Comment procède-t-on au lavage d’une personne morte dans un accident au cours duquel son corps s’est déformé, et dont les parties peuvent-être coupées? Qu’Allah nous préserve.

Réponse: Il est obligatoire de la laver comme tout le monde, si cela est réalisable. Par contre, si cela s’avère impossible, alors on doit faire At-Tayammoum (les ablution à sec) sur lui, parce qu’At-Tayammoum remplace le lavage avec l’eau quand cela n’est pas possible.

Qu’Allah nous accorde le succès! Fatwa de cheikh Ben Baz tirée de son recueil de fatwa:  Tome 13, page 123

Continuer »

Celui qui lave les morts informe des bons signes, mais pas des mauvais

Question: Est-il permis à une personne qui lave les morts de mentionner aux gens les bons et les mauvais signes du défunt?

Réponse: Il n’y a pas de mal à informer les gens des bons signes. Mais il ne doit pas divulguer les mauvais signes, car ça sera considéré comme de la médisance. Toutefois, s’il dit que certains morts sont devenus sombres ou autre (sans préciser de qui il s’agit), il n’y a rien de mal. Toutefois, il est interdit de dire: « J’ai lavé untel et j’ai vu tel ou tel mauvais signe sur lui », car cela chagrine et blesse sa famille, et cela est considéré comme de la médisance. Fatwa de cheikh Ben Baz tirée de son recueil de fatwa:  Tome 13, page 124

Continuer »

Degré de l’authenticité du Hadith suivant: « Celui qui lave un musulman et dissimule ses défauts… »

Question: Quel est le degré de l’authenticité du Hadith qui dit: « Celui qui lave un mort musulman et dissimule ses défauts redeviendra pur comme s’il était un nouveau-né. »?

Réponse: Je n’y connais aucun fondement. Toutefois, il est souhaitable que la personne qui lave les morts cache les défauts du mort, et ne les divulgue pas car cela peut-être une offense pour les gens. Quant à révéler leurs mérites, il n’y a pas de mal à cela, c’est même bon de le faire. Car cela est une bonne nouvelle pour la famille du défunt et cela leur apporte de la joie. 

Continuer »

Les outils de la toilette mortuaire

Ce que l’on utilise pour laver le mort

De `Abd Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz à l’honorable cheikh, le frère / `A.Gh. Qu’Allah lui accorde le succès! Amîn.Que la paix, la miséricorde et les bénédictions d’Allah soient sur vous.

Après ce préambuleJ’ai reçu votre noble lettre sans date, qu’Allah vous accorde la guidée, comprenant – votre question concernant le lavage des morts, en commençant avec du savon et du shampoing au cas où il y aurait de la saleté accumulée sur le corps du défunt -. Je ne me souviens pas que l’on ait déjà eu à me poser cette question. Cependant, je vous recommande d’agir en conformité avec le hadith de Oum `Attiyya en utilisant de l’eau et du jujubier (Sidr) dans tous les lavages du défunt, en commençant par le côté droit et les endroit…

Continuer »

Statut de l’homme qui lave sa femme ou sa petite fille

Question: Est-il permis à un homme de laver sa femme si elle est morte ou de laver une fillette d’un ou de deux ans même si elle est une étrangère pour lui.

Réponse: Il n’y a pas de mal à ce qu’un homme lave sa femme et qu’une femme lave son mari, car cela a été approuvé par la Sunna du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) et des Salafs (pieux prédécesseurs), mais il n’est pas permis à un homme de laver une femme autre que son épouse comme sa mère ou sa fille et les autres femmes même si elles font partie de ses Mahârims (une femme interdite pour lui en mariage). Et l’on inclut le même avis religieux à l’épouse, à la servante d’un homme avec laquelle il lui est permis d’avoir des rapports sexuels car elle est pour lui comme sa femme. De même, il n’y a de mal à …

Continuer »

Permission à l’un des époux de laver l’autre après sa mort

Question: Est-ce mieux que la femme lave son conjoint décédé ou c’est aux autres hommes de le faire?

Réponse: Il est permis à la femme de laver son mari, si elle sait comment faire cela. `Alî (Qu’Allah soit satisfait de lui) a lavé son épouse Fâtima (Qu’Allah soit satisfait d’elle). `Asmâ` bint `Omays a lavé son mari `Abou Bakr As-Siddîq (Qu’Allah soit satisfait de lui).

Question: Le frère S.A.`A. de Tanta en République Arabe d’Egypte dit: Est-il permis à une femme de laver son mari après sa mort? Est-il permis à un homme de laver son épouse après sa mort? S’il vous plaît, donnez-nous votre fatwa. Qu’Allah vous récompense! .

Réponse: Les preuves religieuses indiquent qu’il n’y a pas de mal à ce que la femme lave son mari et le regarde, et il n’y a pas de blâme si le…

Continuer »

Qui est prioritaire pour laver le mort?

Question: Est-ce meilleur que la famille du défunt se charge de son lavage?

Réponse: Il n’est pas nécessaire mais il doit être fait par une personne digne de confiance, bonne, et expérimentée.

Question: Si avant de mourir, le défunt a désigné celui qui doit le laver, est-il obligatoire d’appliquer sa volonté?

Réponse: Oui, sa volonté doit être appliquée. Fatwa de cheikh Ben Baz tirée de son recueil de fatwa:  Tome 13, page 107

Continuer »
Fermer le menu