L’invocation à réciter dans la prière sur un mort inconnu

Question: Si celui qui accompagne l’imam dans la prière funèbre ignore si le défunt est un homme ou une femme comment devra-t-il procéder à l’invocation ?

Réponse: Cela dépend de l’accord qu’il fera. Il peut dire : Allahomma ighfir lahou (avec un pronom masculin) désignant ainsi (le défunt) ou : Allahomma ighfir lahâ (avec un pronom féminin) pour désigner la procession funèbre (Al-Djanâza). Il n’y à aucun grief à désigner l’un ou l’autre.

Fatwa de cheikh Ben Baz tirée de son recueil de fatwa:  Tome 13, page 146

Question: Si celui qui accompagne l’imam dans la prière funèbre ignore si le défunt est un homme ou une femme comment devra-t-il procéder à l’invocation ?

Réponse: Cela dépend de l’accord qu’il fera. Il peut dire : Allahomma ighfir lahou (avec un pronom masculin) désignant ainsi (le défunt) ou : Allahomma ighfir lahâ (avec un pronom féminin) pour désigner la procession funèbre (Al-Djanâza). Il n’y à aucun grief à désigner l’un ou l’autre.

Fatwa de cheikh Ben Baz tirée de son recueil de fatwa:  Tome 13, page 146

Fermer le menu